Bibliothèque du mois


- La lecture

 

 

"Vous aimez les livres ? Vous voici heureux pour la vie" (Jules Claretie)

 

 

Mes coups de cœur lecture :

Les titres en gras sont les derniers lus.

(*** = Très Bien)

 

Je remercie mon amie Chab de m’avoir  fait découvrir une auteure – Agnès LEDIG – qui met des mots justes sur tous les maux, et que j’ai beaucoup aimée.
 
IMG_20161015_0001.jpg
 
*** “On regrettera plus tard”
Un père qui, après le décès de son épouse, dans une solitude choisie, entraine sa fillette dans une errance sur les routes de France. Le destin le fait rencontrer une jeune femme coincée par sa peur des hommes. Agnès Ledig explore les chemins imprévisibles de l’existence et du coeur pour nous dire que le désir et la vie sont plus forts que la peur et les blessures du passé.
 
IMG_20161015_0002.jpg
** “Pars avec lui”
Deux êtres, un pompier et une infirmière, cabossés par la vie, vont se tendre la main et apprendre qu’envers et contre tout être heureux ce n’est pas regarder d’où l’on vient, mais où l’on va.
 
** “Fleur de sable” (Nathalie de Broc – Ed. VDB)
Trois amis d’enfance à Douarnenez partagent la même passion – un  langoustier construit par leurs mains – et la pêche à la langouste en Mauritanie, jusqu’à ce que deux femmes viennent ébranler cette amitié.
 
** “Vera” (Noëlle Loriot – Ed. VDB)
Un roman d’une tendresse profonde et violente sur les rapports avec un animal de compagnie.
 
*** “Loin de Margaux”’ (Karine Lebert – Ed. de Borée)
La disparition d’une petite fille pendant un bombardement sous l’occupation et son rapt par une femme en mal d’enfant.

 

Deux petits pas sur le sable mouillé IMG_20151017_0002.jpg
 

*** Deux petits pas sur le sable mouillé (Anne-Dauphine Julliand – Ed. Les Arènes 2011)
Une histoire vécue. Le combat et le don d’amour d’un couple pour leur petite-fille atteinte d’une maladie génétique orpheline, la leucodystrophie.
“Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu’on ne peut plus ajouter de jours à la vie” Professeur Jean Bernard.

 

Une larme m'a sauvée IMG_20151017_0001.jpg

 
** Une larme m’a sauvée (Angèle Lieby – Ed. Les Arènes 2012)
Le témoignage bouleversant d’une femme plongée dans le coma jusqu’à ce qu’une larme la ramène vers le monde des vivants.

 

Les Hauts de BellecosteIMG_20151017_0001.jpg

 
*** Les Hauts de Bellecoste (Christian Laborie – Ed. de Borée 2011)
Beaucoup de suspens dans ce roman qui nous fait revivre dans les Cévennes la vie d’une jeune paysanne au destin bouleversé par la Grande Guerre.

 

*** La Demoiselle des Bories – 2 tomes – Marie-Bernadette Dupuy (Ed. VDB)
Un très joli roman qui se déroule en Corrèze, empreint d’amour et de tendresse, un hymne à la famille et un hommage aux femmes, toutes générations confondues.
 
** La grange au foin – Antonin Malroux (Ed. VDB)
Ce roman nous fait vivre le parcours rude d’un jeune homme auvergnat, du Cantal à Paris  jusqu’à son retour à la grange au foin où l’attendait sa petite amoureuse d’autrefois.

 

lecture.jpg

 

*** Serment d'automne (Françoise Bourdin - Ed. Pocket)
Le personnage principal de ce roman vit à la fois des liens d'affection et de solidarité à toutes épreuves avec son frère jumeau, face à la maladie, et des  relations conflictuelles père-fils.
 
** Marie-Mai (Michelle Clément-Mainard - Ed. De Borée - Terre de poche)
Les relations sociales d'hommes et de femmes de la campagne, dans les années 1860, dans les Deux-Sèvres (conditions de vie, travail, drames, joies, déchirements familiaux)

 

 

Kervalon.jpg

 

*** Les héritiers de Kervalon (Inès de Kertanguy - Ed. Albin Michel)
Passionnant ce roman acheté lors d'un salon du livre, à Josselin,cet été 2013.
Les péripéties  et les destins de quatre familles de l'aristocratie française traversant deux guerres.
Pas facile la gymnastique entre les différents personnages et leurs résidences, un petit arbre généalogique inséré dans ce livre aurait permis de mieux les situer.

 

Un roman de terroir captivant que j'ai adoré :

*** "Là où les chèvres sont pires que les loups (tome 1)
" La taille de la Saint-Vincent" (tome 2)
Michel Verrier (Ed. de Borée - Terre de Poche)

L'auteur, à travers une galerie de personnages bien campés, dépeint le milieu du vignoble beaujolais et ses vicissitudes au XIXè siècle.
Ce roman me rappelle les conditions de vie de "Jacquou le Croquant" : la domination et l'arrogance des riches face à la résignation et à la misère des pauvres.

Roman Michel Verrier.jpg

 
J'ai lu aussi récemment :

*** "Une terre pour demain" Gérard GEORGES (Ed. VDB)

L'auteur dresse un beau portrait d'un vieil homme, paysan auvergnat endurci, dont une petite fille britannique arrive à dégeler le coeur. Un bel exemple de solidarité entre voisins.


** "Une vie retrouvée" Jean-Pierre LECLERC (Ed. VDB)

L'errance d'un homme après le décès de son épouse, une belle-mère intrigante, un enfant qui n'est pas le sien ... quoique ?
Une vision magnifique des saisons de la vie et de la nature.


 

 

*** Les Messieurs de Grandval tome I
Les Dames de la Ferrière tome II (Christian Signol - Ed. Albin Michel)

Une saga de Christian Signol qui m'a beaucoup passionnée. Comme d'habitude, c'est dans un style très poétique et imagé qu' il ressuscite avec bonheur des époques révolues, des personnages inoubliables avec des amours interdites, des destins brisés ou accomplis, des luttes de classes entre châtelains et ceux qui les servent, ouvriers ou paysans. Ce roman est aussi un magnifique hommage aux forgerons, balayés par le progrès.

 

 

 

** La renarde (Hugues Douriaux ( Ed. L'Ecir)
Après la perte accidentelle de son mari, une femme désespérée quitte Paris pour se réfugier dans sa maison de campagne. Au cours de ses promenades elle va s'attacher à une renarde et surtout elle va rencontrer un être exceptionnel qui lui redonnera petit à petit l'envie de regoûter au bonheur.
 
 
*** Pourquoi le ciel est bleu (Christian Signol - Ed.Albin Michel)
En décrivant la vie rude des domestiques à l'orée du XXème siècle, l'auteur rend hommage à ses propres grands-parents et à ses parents qui ont souffert et lutté pour que leurs enfants vivent mieux qu'eux. N'est-ce pas encore aujourd'hui, malgré les différences de modes de vie, le but de tous les hommes et de toutes les femmes dans un combat qui demeure et demeurera toujours le même ?
 
 
*** L'enfance perdue (Marie-Paul Armand - Ed. Presses de la Cité)
Entre les années 1915 et 1946, l'histoire de Thomas, un gamin du Nord, qui tente de vivre et d'aimer malgré toutes les épreuves qu'il traverse. C'est un roman émouvant où l'on retrouve avec bonheur Pauline, l'héroïne de "La Cense aux Alouettes" un autre grand succès de l'auteur.
 

 

*** A force d'oubli (Belva Plain - Ed. France Loisirs/Belfond)
 
La lente reconstruction d'une jeune femme déchirée par la séparation de ses parents et  traumatisée par un viol subi toute adolescente. De plus la réalisation de son rêve professionnel et l'amour accepté après bien des hésitations  sont mis en péril par un grave secret familial. Un suspens entretenu jusqu'aux dernières pages de ce roman.
 
 
C'est le hasard qui fait que j'ai lu successivement  plusieurs romans de Françoise Bourdin, j'aime bien ses histoires de famille en général passionnantes
 
 
*** Un mariage d'amour (Françoise Bourdin - Ed. Belfond)
Suspense autour d'une tragédie qui s'est nouée dans une famille de notaires au coeur du Périgord noir. Des liens familiaux étroits mais aussi des trahisons amoureuses allant jusqu'à une implacable vengeance mettant en péril les parents et la fratrie.
 
 
*** Un soupçon d'interdit (Françoise Bourdin - Ed. Belfond)
L'histoire d'une famille très attachée au domaine de la Jouve dans la région de Montpellier, des souvenirs douloureux suite à un tragique et mystérieux accident, un secret porté lourdement par le chef de famille ...

 

** Passeurs d'ombre (Marie Kuhlmann - Presses de la Cité - Pocket)
Un roman inspiré de faits réels qui se sont déroulés dans une Alsace écartelée, sous l'occupation allemande en 1940.
 
 
*** La mer était si calme (Yves Viollier - Ed. Robert Laffont)
Un roman très fort qui nous plonge au coeur des heures terribles vécues par les habitants de la Faute-sur-Mer en Vendée dans la nuit du 27 au 28 février 2010 lors du débordement de la mer déchaînée par une grosse tempête. Un hommage poignant à la fois  à ceux qui ont lutté courageusement et s'en sont sortis et à ceux qui ont perdu la vie.
 
 
*** La main du maître (Guy Charmasson - Ed. De Borée)
Un remarquable portrait de femme qui se bat avec rage pour garder sa dignité  contre son beau-père "le maître" autoritaire, pervers, violent...
 
 
*** La perle du Sud (Linda Holeman - Ed. Plon - France Loisirs)
Le voyage semé d'embûches d'une femme américaine qui part à la recherche de son amant  au coeur d'une ville énigmatique et fascinante : Marrakech.
 

** Le rêveur de l'écluse - Henriette Bernier - Terres de France - Presse de la Cité
Le récit d'un bel amour sur fond de battelerie, fin des années 30, au bord du Canal de l'Est, dans la campagne lorraine.

 

 

*** La Couze - Sylvie Anne - Terres de France - Presses de la Cité
Passions et drames dans un village corrézien en 1912.

 

 

*** D'espoir et de promesses - Françoise Bourdin - Editions Belfond
Entre le Canada et la France, la reconstruction d'une femme trahie.
Emotion et suspense.

 

 

*** Le grand almanach 2011 de la Bretagne
(livre gagné par Mamiannick au jeu de la question du jour sur France Bleu Armorique)
Mille et une rubriques pratiques à découvrir au fil des saisons et en s'amusant.
Mamiannick a déjà testé avec succès une des recettes régionales "le cake à la bretonne au sarrazin", voir ma catégorie "cuisine morbihannaise et de Bretagne" BON APPETIT !



*** La ferme des Pitaval (Michel Verrier - De Borée - Terre de poche)
Un roman de plus sur l'époque tourmentée de la guerre de 14-18, des sentiments, du suspense... cette histoire m'a captivée.



* Le voleur de coloquintes (Jean Anglade - Presses de la Cité - Terres de France)
Spécial, ce livre ne m'a pas passionnée, néanmoins je l'ai lu jusqu'au bout et j'ai un peu mieux aimé la seconde partie.



*** Les vendanges de juillet (Françoise Bourdin - Editions Pocket)
Un gros morceau de plaisir (760 pages) dans les vignobles du Médoc.
Un clan familial avec ses caractères forts, ses enjeux financiers, ses secrets... Ce roman ferait un bon feuilleton télévisé.
 

 



** Nu dans mes bottes (Patrick Béon - Editions Prolongations)
Autobiographie d'un ancien coureur cycliste dans laquelle il raconte, avec des mots touchants, son existence tourmentée : son enfance tragique, sa passion pour le vélo, en passant par ses désillusions, ses souffrances, l'engrenage des drogues, sa descente aux enfers... jusqu'à la prison. "Si l'enfance m'a brisé, la prison m'a décapité" résume-t-il simplement.

 




**
L'Enfant du cachot (Monique Devez-Vallienne - Editions Lucien Souny)
Le parcours d'une enfant mal aimée, maltraitée, qui devenue adulte ne trouvera le bonheur qu'après avoir réussi à percer le mystère de la haine que lui manifestait sa mère et de l'indifférence de son père.





***
Un été à la ferme (François Bertin - Editions Ouest-France)
Un bel album illustré d'objets et de commentaires de moments disparus ou oubliés des vacances à la ferme dans les années 50. Un vrai bonheur pour les nostalgiques de cette époque.

 



***
Le jardin de Louise (Antonin Malroux - Editions Albin Michel)
Un roman sensible et attachant où l'auteur nous fait partager la complicité et le destin de deux femmes - grand-mère et fille - liées par un secret, mais aussi par l'amour de leur terre, l'Auvergne.

 

*** Le temps d'un été (Emilie Richards - Editions Arlequin - Best Sellers)
Le temps d'un été, trois femmes grand-mère, fille, petite-fille - se retrouvent dans la propriété familiale. Toutes se sont repliées sur leurs propres blessures douloureuses et difficiles à partager...


 

** Ensemble, c'est tout (Anna Gavalda - Editions J'ai lu)
Le destin va bouleverser quatre personnes d'âge différent, trop perdues, trop seules, trop cabossées. Dotée chacune d'un comportement plus ou moins original, elle vont cependant s'aider à se relever.


*** L'ombre du chai (Jacques Pince - Editions de Borée)
Une jeune fille de condition modeste se fait embaucher pour les vendanges dans un vignoble réputé, afin d'approcher le propriétaire qu'elle soupçonne d'être son père et de venger sa mère pour le viol dont elle avait été victime.



 

 

 

 



23/10/2015
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres



... ...

En route pour la Bretagne !
... ...

Bonnes vacances !





Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion