Je confie mes soucis et mes douleurs aux vagues de la mer

Pénerf 160314 DSC02907 (4).JPG
 

 

C'était l'occasion de prendre un peu l'air. C'était comme une évidence, il fallait que j'aille voir la mer. Alors quand je me suis levée dimanche matin et que j'ai vu le bleu du ciel et le grand soleil, mon choix était fait : j'allais prendre la route pour aller à la plage. Sans plus tarder, je me suis préparée et était impatiente de monter dans la voiture et de voir les paysages défiler par la fenêtre. Parcourir ces kilomètres qui me séparent de la mer avec les yeux qui pétillent.

 

A chaque fois, je me précipite pour apercevoir le sable et l'eau. Retrouver ces couleurs si douces que j'affectionne particulièrement. Ces tons pastels qui me rappellent que je suis bien arrivée. Que j'ai retrouvé cet endroit que j'aime tant venir retrouver quand le temps me le permet. Le soleil était bien là, souriant. Ravi de pointer à nouveau le bout de son nez. Même que ses rayons commencent à nouveau à nous réchauffer. Même si le vent s'amusait à contrarier un peu ses plans en soufflant bien fort. Mais après tout, c'est ça le bord de mer. En prendre plein les narines.

 

Être face à l'étendue d'eau avec sa ligne d'horizon me fait toujours un bien fou. Comme si plus rien n'existait autour de moi. Comme si les soucis qui pouvaient m'occuper l'esprit avant étaient mis dans une boîte bien fermée, le temps de savourer cette parenthèse bienvenue. Sentir le vent me frôler, sentir le soleil sur mon visage m'apaise toujours énormément. Je pourrais passer des heures ainsi. Le regard plongé dans les petites vagues, vers cette mer si paisible.

 

Je ressens toujours une grande sérénité que peu de choses me procurent d'habitude. C'est pour ça que j'aime venir voir la mer. Parce que j'oublie tout le temps de quelques heures. Je viens recharger mes batteries, histoire de repartir avec une énergie nouvelle. Prête à affronter la vie qui n'est pas toujours rose, il faut bien l'avouer. Mais là, durant ces quelques heures, c'est bien de rose qu'elle est teintée. De douceur et de paix.

 

En regardant la vague arriver sur moi je lui donne mes soucis et mes douleurs qu'elle emporte avec elle.

 

Alors une fois rentrée tard le soir, un sourire sincère illuminait mon visage. Parce que je savais que la mer avait fait son œuvre sur moi. Elle a donné un peu de répit à mon esprit. Elle m'a donné l'envie de profiter de ces quelques jours de repos en ne faisant que des choses qui me font du bien. Sans contrainte. Je m'applique donc à ne pas la décevoir...



23/03/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres



... ...

En route pour la Bretagne !
... ...

Bonnes vacances !





Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion