Le Triskell, l'origine de l'hermine du drapeau breton

Le Triskell symbolise la vie, le dynamisne, l'enthousiasme. En breton, il signifie les "3 rayons", l'assimilant au soleil qui regarde grâce à ses 3 branches, surveillant ainsi l'univers.

Le Triskell représenterait le cycle de la vie, l'enfance, l'âge adulte et la vieillesse.

Le Triskell réunit les 3 éléments : la Terre, le Feu, l'Eau.

 

Le drapeau Breton appelé Gwenn Ha Du a été créé en 1923.

Les 5 bandes noires symbolisent les 5 anciennes régions de Haute Bretagne.

Les 4 bandes blanches représentent les 5 anciennes régions de Basse Bretagne.

Le quartier d'Hermine est un rappel au champ d'hermines des Ducs de Bretagne, sa quantité sur le drapeu n'aurait pas d'importance.

 

L'origine de l'hermine du drapeau breton :

Les blasons étaient à l'origine des écus : des boucliers qui permettaient de protéger le guerrier. C'est à l'époque des Croisades que l'on s'est mis à les peindre ou bien à les recouvrir de fourrures.

Les animaux dont on se servait pour orner ces écus étaient principalement l'hermine et l'écureuil.

L'hermine est un animal proche de la belette. Les romains classaient toutes ces charmantes petites bêtes, comme la marmotte, dans la catégorie des rats ! Cet animal portait alors le nom de mus armenia : le rat (ou la souris) d'Arménie.

L'origine de l'hermine est donc arménienne ! En ancien français ermin désignait aussi bien l'arménien que l'hermine.



21/08/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres



... ...

En route pour la Bretagne !
... ...

Bonnes vacances !





Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion