Origine de l'Epiphanie

Dimanche 4 janvier 2015
La fête de l'épiphanie
ou fête des rois

 

 

A l'époque des Romains, on fêtait les Saturnales. Ces fêtes duraient 7 jours et chacun avait le droit de faire ce qu'il voulait. C'est à ce moment là qu'est venue la tradition d'envoyer des gâteaux à ses amis.

Sous l'Ancien Régime, on appela ça 'le gâteau des rois' car on le donnait au même moment que sa redevance (comme les impôts) et il fallait en offrir un à son seigneur.

En 1801, on a décidé que la date de l'épiphanie (qui signifie 'apparition') serait le 6 janvier.

L'Épiphanie, ou fête des rois, commémore la visite des trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar venus porter des présents à l'enfant Jésus : de la myrrhe, de l'encens et de l'or.

Pour trouver leur chemin jusqu'à la crèche, les mages ont suivi une étoile plus brillante que toutes les autres. C'est ce qui les a guidés et on l'appelle l'étoile du berger.

Aujourd'hui, la tradition veut que pour le 'Jour des rois', on partage un gâteau appelé galette. Selon la région, il s'agit soit d'une simple galette en pâte feuilletée sucrée, soit d'une galette feuilletée fourrée de frangipane (pâte d'amande inventée par Frangipani, beau saucier florentin),  soit d'un gâteau brioché en forme de couronne avec dessus des pépites de sucre.

Dans cette galette est dissimulée une fève. Celui qui mange la part contenant la fève est déclaré roi. La coutume veut que le plus jeune de la famille se glisse sous la table pour désigner qui aura quelle part. Ainsi, personne ne peut tricher. On pose une couronne sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou le contraire).

Dans certaines familles, on laisse de côté la "part du pauvre" ou celle du Bon Dieu, offerte le plus souvent au visiteur imprévu.

Une légende raconte que la fève serait née le jour où Peau d'Ane avait oublié sa bague dans un gâteau destiné au prince. En fait, son utilisation remonte certainement au XIIIe siècle. La fève existe sous de nombreuses formes et dans différentes matières, il y en a pour tous les goûts. Du haricot sec à la fève dorée à l'or fin 24 carats, on peut en trouver en plastique blanc ou, la plupart du temps, en porcelaine. La fève est devenue un véritable objet de collection . Ainsi le Musée de Blain en conserve plus de 10 000. Les collectionneurs sont appelés les fabophiles .

 

Galette traditionnelle

 

 

 

Ingrédients pour 6 personnes : 2 rouleaux de pâte feuilletée, 100 g de beurre mou, 100 g de sucre en poudre, 2 oeufs + 1 jaune, 125 g de poudre d'amandes, sucre glace, 1 fève.

 

1. Dans une jatte, fouettez les oeufs avec le beurre en parcelles et le sucre pour obtenir une crème lisse. Ajoutez la poudre d'amandes, mélangez à nouveau.

2. Déroulez une pâte feuilletée, avec son papier cuisson, sur la plaque du four. Etalez dessus la crème aux amandes en laissant une marge autour. Placez la fève.

3. Recouvrez de la deuxième pâte, soudez les bords. Badigeonnez le dessus avec le jaune d'oeuf dilué dans un peu d'eau, formez un décor à la pointe d'un couteau. Réservez 30 minutes au réfrigérateur.

4. Préchauffez votre four à th.6/7 (200°C). Enfournez la galette et faites-la cuire 30 à 40 minutes avant la fin de la cuisson, saupoudrez le dessus de la galette de sucre glace.

 

 

 

 

La Galette de ma Mère
Texte de Melasse - Musique de Frédéric Arnold - 2003

- Extrait MP3 par Melasse

Refrain:
La galette de ma mère
C'est bien elle la meilleure
Elle y met pour nous plaire
Une fève et du bon beurre
Elle y met pour nous plaire
Une fève et tout son c�ur

Aujourd'hui, les amis sont réunis
Et chacun déjà se réjouit
Elle arrive toute chaude et bien dorée
Tout le monde se hâte de la goûter
Qui sera la reine, qui sera le roi ?
C'est la fève qui bientôt le dira

Le plus p'tit sera le premier servi
Puis une part pour la pus jolie fille
Le gâteau est bien partagé
Mais où donc la fève est-elle cachée
Qui sera la reine, qui sera le roi ?
C'est la pâte qui bientôt le dira

Tout le monde s'amuse tout le monde rit
CHacun pense que la fève est pour lui
Mon voisin me regarde grimacer
Mon c�ur bat, c'est moi qui l'ait trouvée
"Tu seras ma reine, je serai ton roi
Tout le monde pour nous applaudira"

 

 

 

 

 

 

 



05/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres



... ...

En route pour la Bretagne !
... ...

Bonnes vacances !





Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion